Thérapies

Le cannabis favorise-t-il la perte de poids ? Voici ce qu’il faut savoir

Consommer du cannabis est réputé pour donner faim. Cependant, certaines données indiquent que la consommation de CBD pourrait favoriser la perte de poids. En effet, par rapport à ceux qui ne consomment pas du cannabis, ceux qui en consomment régulièrement ne montrent pas beaucoup de signe de surpoids. Sur le métabolisme et au niveau du régime alimentaire, comment agissent les cannabinoïdes ? Et est-ce qu’il est possible de perdre du poids ou pas en consommant du cannabis ?

Y-a-t-il un lien entre la consommation du CBD et la perte de poids ?

Si les preuves d’un lien entre la consommation du cannabis et la perte de poids n’ont pas encore été révélées, de simples constatations permettent de le dire. En effet, il semblerait que chez quelques consommateurs réguliers, la prise de cannabis CBD agit directement sur la perte de poids. Des propos qui doivent encore faire ses preuves et surtout être compris par les scientifiques.

Ce qui est évident c’est que les cannabinoïdes, à savoir le CBD, CBN et autres peuvent avoir une action sur votre organisme et donc peut être vous faire maigrir. En effet, ils disposent d’une constitution moléculaire similaire à celle des cannabinoïdes que le corps humain produit naturellement. Et donc, ils ont la capacité d’activer votre système endocannabinoïde. Surtout lié à votre système nerveux et immunitaire, c’est lui qui produit les effets du CBD sur votre organisme.

En d’autres termes, le CBD peut changer votre métabolisme et donc votre appétit. A l’inverse de la perte de poids, consommer du cannabis légal est d’ailleurs connu pour favoriser la faim.

Les consommateurs de cannabis présentent moins de surpoids

Par rapport à ceux qui ne consomment pas du cannabis, ceux qui en consomment d’une manière régulière devraient avoir plus souvent faim. Et donc présenter une prise de poids. Mais cette logique peut induire en erreur ! En effet, les chercheurs ont constaté qu’il y a moins d’obésité chez les personnes qui consomment du cannabis. De ce fait, le sujet a fait l’objet de plusieurs études, mais malheureusement un lien logique n’a pas pu être établi.

Une étude s’est alors penchée sur des américains âgés de plus de 18 ans afin d’étudier l’avantage de l’obésité en fonction de leur consommation ou pas du cannabis. Chez les personnes non-consommateurs, le taux d’obésité est de 22% pour un groupe et 25,% dans un autre. Et chez les groupes de personnes qui consomment au minimum du cannabis 3 fois par semaine, le taux est de 14,3% pour l’un et 17,2% pour l’autre. Ainsi, chez le groupe de consommateurs de cannabis, il y a moins de 8% de personnes obèses.

Puisque les explications ne sont pas encore précises ni claires aujourd’hui, il est donc impossible de définir la réaction de notre métabolisme permettant ainsi de limiter une grande prise de poids. Cependant, ces premières informations peuvent déjà représenter un espoir considérable pour plusieurs personnes qui souffrent de troubles alimentaires.

Pour résumer, si les conséquences directes de consommer du CBD sur la perte de poids ne sont pas réellement déterminées, deux points essentiellement intéressants se distinguent. Bien que le cannabis puisse donner faim, par rapport à ceux qui n’en consomment pas, la prise de poids importante est limitée.